Le mal de dos

Comprendre les causes du mal de dos !

mal de dos

Quelques fois, au réveil ça coince... notre dos nous joue des tours !
La vie moderne toujours à 100 à l'heure, le stress, les nombreux kilomètres en voiture, en train, les travaux de force... etc., notre dos est souvent mis à rude épreuve. De plus, nous passons en moyenne un tiers de notre vie à dormir, d'où l'intérêt d'avoir un couchage de qualité.

Le mal de dos est devenu la maladie du siècle.
Pour certains chanceux le mal de dos est très rare ! Pour les autres, ça leurs gâche la vie du matin au soir, mais également pendant la nuit.  Quelques explications pour mieux comprendre le fonctionnement de notre colonne et comment la préserver. 

Fonctionnement de notre colonne.

colonne vertébrale

Le mal de dos est l'un des motifs les plus fréquent de consultation médicale.
Quelques explications sur son fonctionnement.

La colonne vertébrale est constituée de pièces osseuses (les vertèbres) empilées les une sur les autres. Entre elle s'intercalent les disques intervertébraux, ils jouent le rôle de coussinets, véritables amortisseurs de pressions qui s'exercent sur la colonne.
Les vertèbres sont également articulées entre elles grâce aux articulations. Des muscles et des ligaments entourent la colonne vertébrale, assurant sa stabilité et permettant sa mobilité.

Protégée par les vertèbres, la moelle épinière descend tout le long de la colonne et distribue à chaque étage vertébral les racines nerveuses motrices et sensitives, grâce à des orifices appelés trous de conjugaison. C'est à ce niveau que peuvent être comprimées ces racines avec comme résultat une névralgie dans le territoire correspondant, la plus connue étant la sciatique (la compression a lieu au niveau de la 4e ou 5e lombaire ou la 1re sacrée). Les causes les plus fréquentes de compression sont l'arthrose et l'hernie discale.

Les points de pression

points de pression

Notre colonne vertébrale n'est pas droite sinon un lit dur serait parfaitement adapté.

Sur un matelas traditionnel plusieurs parties de notre corps ne sont pas soutenues correctement et d'autres appuient de trop (points indiqués par les flèches sur l'image plus haut). Des points de pression se créent et gènent la circulation du sang ( des fourmillements dans le bras au réveil par exemple) nous obligeant à bouger fréquemment pendant toute la nuit pour chercher une position de couchage confortable.
En moyenne, des études ont montré que nous nous retournons près d'une centaine de fois par nuit, et ce, de manière inconsciente. Dans un lit à eau, les points de pression étant considérablement réduits, il est prouvé que ce chiffre peu aisément être divisé par trois! La qualité du sommeil s'en trouve donc largement améliorée. De plus, dans un lit à eau les jambes sont naturellement surélevées par rapport au reste du corps, ce qui favorise la circulation sanguine.

Comment se comporte notre dos sur un matelas à eau ?

Aucun point de pression

Il faut que le matelas s'adapte à votre dos et pas l'inverse...
Sur un lit à eau moderne (également appelé waterbed) on choisit la température du matelas à son goût, avec la possibilité d'avoir deux matelas séparés et donc chacun son réglage !
La chaleur va détendre rapidement les muscles sollicités durant la journée.
Vous ressentez instantanément une sensation de bien être car votre dos est totalement soutenu.
Aucun point de pression, les jambes plus légères que le corps sont naturellement surélevées, favorisant une meilleure circulation du sang, et donc plus, ou beaucoup moins de fourmillements dans les bras ou les jambes pendant la nuit ou au réveil.
Un lit à eau vous procure un soutien optimal de la colonne vertébrale quelle que soit votre position de couchage. Vous ne ressentirez plus le besoin de bouger pendant la nuit pour trouver votre position idéale.